Le château du syndic

chateau syndic

Comment Changer de syndic même dans un château ?

En vivant en copropriété, il se peut que vous ne soyez plus satisfait par les services de syndic immeuble ou encore par la gestion proposée par votre régie d’immeuble. En tant que copropriétaire, vous êtes tout à fait en droit de changement de syndic, et cela, même avant la fin du mandat.

Or, ce changement doit répondre à certaines règles afin que vous puissiez le réaliser dans les meilleures conditions. Il faut savoir en effet que chaque copropriété est gérée par une équipe de professionnels qui est mandaté par les copropriétaires et qui se doit de prendre en charge l’immeuble. Ce syndicat se doit de garder l’immeuble en bon été, de faire respecter toutes les règles de copropriété ou encore d’appliquer les décisions prises par l’Assemblée Générale.

Passer par la mise en concurrence

Lors d’un changement de syndic, une loi est à respecter et il s’agit de celle de la mise en concurrence qui découle de celle d’Alur pour offrir une plus grande transparence dans le choix dans un nouveau syndic. Cela veut donc dire que les copropriétaires lance à une appel à différents professionnels afin de recevoir des devis qu’ils devront prendre le temps de comparer afin de trouver celui qui répond le mieux à leurs attentes et qui propose des prix intéressants et abordables pour couvrir les différents frais.

En revanche, si le marché local des syndics ne permet pas une telle mise à concurrence, celle-ci n’est pas obligatoire et un copropriétaire peut faire directement une demande et la soumettre lors de la prochaine Assemblée Générale. Pour que sa demande soit prise en charge, il doit faire sa demande par courrier sous lettre recommandé avec accusé de réception en joignant le contrat qu’il souhaite soumettre à l’étude au moins trois mois avant la date de la prochaine Assemblée Générale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *